Linux est le système d'exploitation qui a permis de déchainer la révolution Internet en réduisant drastiquement le coût des serveurs pour ne laisser subsister que le prix du matériel et de l'exploitation de ces machines.

Novell fut l'éditeur, il y a plus de 20 ans, d'un des premiers systèmes d'exploitation fiable et universel destiné aux PME – fonctionnant sur des gros PC. Encore utilisé par des dizaines de milliers d'entreprises, la maison mère a racheté les droits d'Unix, et lança pendant quelques mois une guerre juridique contre Linux. Puis, Novell changea de stratégie, acheta Suse Linux, avant de passer un accord en novembre 2006 avec Microsoft pour assurer la co-existence et la collaboration des systèmes Windows et Linux.

Sun Microsystems vendait des stations de travail et des petits serveurs Unix utilisant son système SunOS, devenu Solaris au milieu des années 90. Un système extrêment éprouvé, novateur, bientôt disponible sur toutes les tailles d'ordinateurs, Sun ayant racheté Cray Research, l'entreprise fabriquant les plus gros supercalculateurs au monde. Solaris n'a sans doute pas toujours évolué vers la même facilité d'utilisation que Lnux, mais ce fut par exemple un des premiers systèmes permettant l'ajout de périphériques à chaud (plug & play), et toujours soutenu par des travaux de recherche éminemment novateurs, et ancrés dans les besoins clients. Les performances ont parfois été décevantes, intrigantes. Mais depuis Solaris 10, bien des arguments jouent en sa faveur.

Aujourd'hui, se profile la rencontre de la richesse des applications Unix GNU avec la version Open Source de Solaris pour x86. Le meilleur des 2 mondes: le catalogue Linux Debian disponible sous OpenSolaris se nomme NexentaOS. Toutes les fonctionnalités des distributions Linux habituelles, tout ce qu'il faut pour séduire les utilisateurs de Debian, avec la fiabilité de Solaris en prime.

A suivre !

Average Rating: 4.6 out of 5 based on 159 user reviews.

Premier billet sur ce sujet, à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>