Vous avez 80% de l’audience de votre site en provenance de Google. Pouvez-vous dire que votre référencement est parfait et que rien ne peut être fait pour l’améliorer ?

Vous avez 15% d’audience en provenance de tous les moteurs de recherche, du plus gros au plus petit. Devez-vous en déduire que votre démarche de référencement naturel a échoué ?

Comme souvent, les chiffres pris isolément sont trompeurs.

Avoir 20 visites par semaine en provenance de Google sur un total de 25 ne démontre pas la qualité de votre référencement. Cela démontre juste que Google a bien voulu passer du temps à indexer votre site alors que personne d’autre ne le mentionne, et qu’il présente quelques contenus avec des termes originaux (voire des fautes d’orthographe ou de frappe) pouvant attirer une poignée d’internautes par semaine.

Quand 40.000 visites représentent 15% de votre audience, en ayant pris soin de distinguer les visites en référencement naturel de celles en liens sponsorisés, cela peut juste indiquer que vous avez extrêmement bien diversifié vos sources de trafic et êtes peu dépendants des moteurs de recherche.

Enfin, si 50% de vos visiteurs provenant des moteurs de recherche viennent avec des expressions recherchées qui ne correpondent pas à votre activité, mais dont les combinaisons se trouvent par hasard sur votre site, il est clair que le référencement de votre site ne tient pas sa promesse: vous apporter des visiteurs motivés par votre activité.

La qualité de votre référencement organique ne s’évalue pas à la part d’audience provenant de Google, Yahoo, Voila ou MSN.

Il faut en revanche évaluer:

  • votre position dans les résultats de recherche (SERP) sur vos noms de marques et produits phare
  • votre visibilité sur les thématiques de votre activité
  • comparer votre visibilité à celle de vos concurrents
  • la qualité des visites apportées par le référencement naturel (transformations, re-visite, nombre de pages vues, durée de la visite) comparé aux autres affluents
  • la cohérence des expressions de recherche utilisées avec votre activité
  • l’évolution dans le temps de la part du référencement naturel
  • votre présence sur les principaux moteurs de recherche, dans des proportions voisines des parts de marché auditées

Mais être en bonne position sur les termes que vous croyez être ceux de votre public potentiel n’est pas non plus une fin en soi.

Un référencement organique réussi est un référencement qui valorise votre site et attire des visiteurs motivés sur toute la palette des expressions, des formulations, des requêtes utilisées par les internautes ayant une démarche active de recherche dans votre secteur d’activité.

Pour y parvenir, il faut développer une connaissance aigüe de votre public et de son vocabulaire. D’où l’importance d’associer le département commercial et le marketing à la démarche de référencement. Un outil proposant une forme de data-mining de votre audience vous apportera également une aide précieuse pour maintenir et élargir le vocabulaire utilisé sur votre site.

Diriez-vous que votre site a besoin d’un accompagnement en référencement naturel ?

Average Rating: 5 out of 5 based on 151 user reviews.

Premier billet sur ce sujet, à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>