L'emprise de Google sur Internet commence à être menaçante.

Sa domination comme moteur de recherche est établie. Tous les types de supports de contenus ont ou auront bientôt leur version Google (mail, blog, suite bureautique office, partage de photo, de videos, actualités, etc…). Une immense part de notre "temps de cerveau disponible" va se passer sous les yeux de ses systèmes et offert à ses pubs.

En ouvrant son outil de mesure d'audience Google Analytics à tout gestionnaire de site quel que soit sa taille et son volume de trafic (pour peu qu'il paie un peu de pub AdWords), même lorsque nous quittons les pages applications de Google, ses systèmes continuent d'obtenir des informations sur nos centres d'intérêt et les sites que l'on visite.

Dernière évidence à ce sujet: la gestion de l'historique des recherche (Recherche Personnalisée). Présenté comme un moyen de présenter des résultats qui soient plus pertinents à chaque utilisateur en fonction de ses recherches et choix précédents (comme si les intentions futures d'un être libre pouvaient être prédites par les statistiques, ça fait froid dans le dos), le résultat est plus inquiétant:

Google ausculte vos pratiques à coeur ouvert

Ce que l'on voit à la consultation de cet historique de recherche:

  • chaque jour, les termes recherchés, l'heure de la recherche, la page consultée, son titre sont des informations conservées et parfaitement connues (on aurait pu croire que l'on cliquait le plus souvent à l'insu de Google – même si des redirections étaient parfois présentes)
  • les recherches infructueuses (non suivies de visite) sont identifiées et conservées
  • il est possible de dresser un calendrier détaillé des recherches menées.

Comment échapper à ce 'profiling' ?

On peut imaginer qu'en choisissant l'option adequate, on redeviendra anonyme ? mais comment en être tout à fait sûr ?

Après tout, ces informations peuvent être collectées sans être rattachées à un compte Google, et être tout aussi fructueuses pour Google. 

Que nos actions et nos choix de tous les jours aient de la valeur pour les autres, sans doute. Que cette valeur nous empruntée ? usurpée ? dérobée à notre insu, ce n'est sans doute pas notre souhait. Je lui préfère nettement le principe du tag explicite vers del.icio.us ou un équivallent. Publier son choix est un acte volontaire sans ambiguité: chacun sait qu'il affirme ses choix ainsi en les rendant publics, ou privés s'il le souhaite.

Cela sans compter les rumeurs du rachat de Level3, un des plus réputés fournisseur de bande passante – de liaisons internet en fibre optique de grande capacité en occident – par Google, qui mettrait dans les mains de Google un incroyable volume de données sur nos activités et nos centres d'intérêt et nos contenus.  

Quelle issue ? Rompre d'avec Google est sûrement le moyen le plus fiable.

Et ré-essayer www.exalead.com Exalead,  moteur de recherche remplaçant de Googlecomme alternative au moteur de recherche pour commencer.

Utiliser Firefox et l'extension CustomizeGoogle avec les bonnes options peut être une solution d'attente, vraiment suffisante ? Quelle est votre opinion ?.

Average Rating: 4.7 out of 5 based on 178 user reviews.

Premier billet sur ce sujet, à suivre

Une réflexion au sujet de «  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>