Alors que Apple avec son iPod propose des lecteurs mp3 à capacité fixe, ce qui oblige régulièrement à racheter un iPod plus gros pour y mettre les nouvelles chansons achetées sur iTunes, il existe une solution simple et extensible à une discothèque numérique toujours plus grande.

Il s’agit simplement d’avoir un lecteur de carte SD, carte mémoire bon marché et rapide très courante dans les appareils photos numérique, intégré au lecteur mp3.

Après quelques tentatives en ce sens de Thomson, voici une offre conséquente du côté du Japonais Panasonic, spécialiste de la qualité, sobriété et techncité.

Les modèles SV-SD310, SV-SD510, SV-SD710 constituent la gamme de ces lecteurs élégants, compacts et extensibles.

sv sd710

Pour les acheter à bon prix, on aura la surprise de trouver un site de vente directe de Panasonic, pas très ergonomique, mais bien moins cher que les autres revendeurs.

Par exemple, le modèle illustré ci-dessus avec carte SD de 2Go pour un peu plus de 89€

Seul regret: pas de récepteur FM/RDS intégré, ni micro.

Average Rating: 4.6 out of 5 based on 161 user reviews.

Ceux qui ont essayé l'outil Google Analytics pour mesurer l'audience de leur site y ont souvent trouvé la première solution gratuite et discrète (sans logo) pour connaître leurs visiteurs (leur provenance, les pages vues, leur fréquence de visite, la durée de la visite, etc…), mais ils peuvent parfois être surpris de l'incroyable prédominance de Google comme moteur de recherche parmi les affluents de leur site, et encore plus quand ils comparent aux données d'autres outils de mesure (Xiti ou Wysistat par exemple).

Il se trouve que Google Analytics ne reconnait en standard que 20 moteurs de recherche au niveau mondial. Ca ne tient donc pas compte des particularismes locaux. Et les moteurs locaux se retrouvent classés comme affluent simple (referral), et les mots clés ne sont pas extraits donc vous ne pouvez les connaître.

Heureusement, il est possible de corriger le tir: en ajoutant les moteurs de votre choix. Le principe est expliqué dans l'aide

Si vous êtes pressé, je vous ai compilé les principaux moteurs utilisés en France dans un script prêt à l'emploi (clic droit enregistrer sous pour les utilisateurs de Internet Explorer), avec même quelques raffinements. Il suffit de suivre les instructions suivantes:

inserer la référence à ce fichier entre le lien vers urchin.js et l'appel de la fonction urchinTracker().
Par exemple :  
<script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript"></script>
<!-- vous pouvez également copier ce script sur votre serveur -->
  <script src="http://www.feuilledunet.info/js/urchin-fr.js" type="text/javascript"></script>
  <script type="text/javascript">
	_uacct = "UA-xxxxxxxxxxx";  // mettre votre identifiant ici
	urchinTracker() ;		
</script>

 

Résultat ? Google va perdre des parts de marché parmi les moteurs de recherche ! Et votre site va gagner des visiteurs provenant des moteurs : vous avez amélioré votre référencement juste en ajustant la finesse de la mesure.

Comme quoi, tant que la mesure est biaisée, on ne sait presque rien.  Pour toute prestation de référencement, naturel ou payant, exigez qu'elle soit assortie d'une prestation de mesure d'audience, par un outil impartial (ou rendu impartial :-) , cf. cet exemple), de préférence à base de marqueur javascript (l'analyse de logs seule est biaisée par la fréquentation des moteurs notamment).

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 266 user reviews.

Pour ceux qui se risquent encore à faire du "cloaking" à l'attention des moteurs de recherche, voici une bonne source pour connaitre les véritables adresses IP des robots, comme GoogleBot, Exabot ou Yahoo Slurp.

Cela vient de l'interface de démo de Crawltrack, un outil de tracking des passages de robots. Voir la liste des robots venus sur ce site pendant 1 an.  Ce n'est pas 100% complet car rien ne dit que d'autres IP ne sont pas utilisées pour auditer d'autres sites, et des faux robots ont pu se glisser dans la liste, mais c'est quand même un bon début.

Spywords surveille également les passages de robots, mais ne donne pas cette information.

Pour ceux qui sont pressés, whois.arin.net donne une large plage d'adresses comme appartenant à Google (ne dit pas qu'il s'agit de la seule plage d'adresses) :

OrgName:    Google Inc.
OrgID:      GOGL
Address:    1600 Amphitheatre Parkway
City:       Mountain View
StateProv:  CA
PostalCode: 94043
Country:    US

NetRange:   66.249.64.0 – 66.249.95.255
CIDR:       66.249.64.0/19
NetName:    GOOGLE
NetHandle:  NET-66-249-64-0-1
Parent:     NET-66-0-0-0-0
NetType:    Direct Allocation
NameServer: NS1.GOOGLE.COM
NameServer: NS2.GOOGLE.COM
Comment:
RegDate:    2004-03-05
Updated:    2004-11-10

OrgTechHandle: ZG39-ARIN
OrgTechName:   Google Inc.
OrgTechPhone:  +1-650-318-0200
OrgTechEmail:  arin-contact@google.com

# ARIN WHOIS database, last updated 2006-10-18 19:10

Average Rating: 4.4 out of 5 based on 252 user reviews.

Grâce à Télé Nantes et à Video Home stories, découvrez tous les mois une sélection de films courts en animation, création vidéo contemporaine, art vidéo, et dessin animé dans l'émission "sous la douche".

Des choix originaux, ancrés dans la production du grand ouest, réalisés par des particuliers expérimentateurs comme des artistes établis, choisis avec soin et composant chaque mois un délicieux repas pour vos yeux et vos oreilles.

Télé Nantes est diffusée sur Freebox, "Sous la Douche" passe plusieurs fois par mois, retrouvez les dates et le programme.

Average Rating: 4.5 out of 5 based on 295 user reviews.

L'extension pour Firefox CustomizeGoogle propose, entre autres modifications de l'interface de Google, de relancer la recherche en cours vers d'autres moteurs.

Mais rien ne permet d'éditer simplement cette liste de moteurs de recherche, et d'ajouter le sien.

En cherchant un peu, on trouve.

Le moyen est décrit ici. Et je vous propose le résultat tout prêt à installer pour la version 0.52 en Français.

Télécharger la version officielle, puis mon complément. Quitter Firefox.

Installer ensuite cette version actualisée du jar à la place de l'original (par exemple dans C:\Documents and Settings\ [utilisateur windows]\Application Data\Mozilla\Firefox\Profiles\  [profil].default\ extensions\{fce36c1e-58d8-498a-b2a5-66ad1cedebbb}\chrome\.

Le tour est joué. Il ne manque plus qu'un lien exalead => google, quand on est déçu par les résultats présentés. Si la fonctionnalité vous semble utile vous pouvez voter pour elle.

Average Rating: 4.5 out of 5 based on 285 user reviews.

L'emprise de Google sur Internet commence à être menaçante.

Sa domination comme moteur de recherche est établie. Tous les types de supports de contenus ont ou auront bientôt leur version Google (mail, blog, suite bureautique office, partage de photo, de videos, actualités, etc…). Une immense part de notre "temps de cerveau disponible" va se passer sous les yeux de ses systèmes et offert à ses pubs.

En ouvrant son outil de mesure d'audience Google Analytics à tout gestionnaire de site quel que soit sa taille et son volume de trafic (pour peu qu'il paie un peu de pub AdWords), même lorsque nous quittons les pages applications de Google, ses systèmes continuent d'obtenir des informations sur nos centres d'intérêt et les sites que l'on visite.

Dernière évidence à ce sujet: la gestion de l'historique des recherche (Recherche Personnalisée). Présenté comme un moyen de présenter des résultats qui soient plus pertinents à chaque utilisateur en fonction de ses recherches et choix précédents (comme si les intentions futures d'un être libre pouvaient être prédites par les statistiques, ça fait froid dans le dos), le résultat est plus inquiétant:

Google ausculte vos pratiques à coeur ouvert

Ce que l'on voit à la consultation de cet historique de recherche:

  • chaque jour, les termes recherchés, l'heure de la recherche, la page consultée, son titre sont des informations conservées et parfaitement connues (on aurait pu croire que l'on cliquait le plus souvent à l'insu de Google – même si des redirections étaient parfois présentes)
  • les recherches infructueuses (non suivies de visite) sont identifiées et conservées
  • il est possible de dresser un calendrier détaillé des recherches menées.

Comment échapper à ce 'profiling' ?

On peut imaginer qu'en choisissant l'option adequate, on redeviendra anonyme ? mais comment en être tout à fait sûr ?

Après tout, ces informations peuvent être collectées sans être rattachées à un compte Google, et être tout aussi fructueuses pour Google. 

Que nos actions et nos choix de tous les jours aient de la valeur pour les autres, sans doute. Que cette valeur nous empruntée ? usurpée ? dérobée à notre insu, ce n'est sans doute pas notre souhait. Je lui préfère nettement le principe du tag explicite vers del.icio.us ou un équivallent. Publier son choix est un acte volontaire sans ambiguité: chacun sait qu'il affirme ses choix ainsi en les rendant publics, ou privés s'il le souhaite.

Cela sans compter les rumeurs du rachat de Level3, un des plus réputés fournisseur de bande passante – de liaisons internet en fibre optique de grande capacité en occident – par Google, qui mettrait dans les mains de Google un incroyable volume de données sur nos activités et nos centres d'intérêt et nos contenus.  

Quelle issue ? Rompre d'avec Google est sûrement le moyen le plus fiable.

Et ré-essayer www.exalead.com Exalead,  moteur de recherche remplaçant de Googlecomme alternative au moteur de recherche pour commencer.

Utiliser Firefox et l'extension CustomizeGoogle avec les bonnes options peut être une solution d'attente, vraiment suffisante ? Quelle est votre opinion ?.

Average Rating: 4.6 out of 5 based on 196 user reviews.